Pour moi être diététicienne ce n’est pas être une "Amaigrissologue". Je m’explique !

Lorsque le poids devient un combat, lorsqu’on a fait tous les régimes qui puissent exister, nous sommes « formatés » pour perdre et reprendre du poids. Et surtout, on veut que ça aille vite. Et ça, je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas chez moi. Il y a trop de personnes qui vendent du rêve, et qui mettent votre vie en danger pour de l’argent, au détriment de votre santé (les poudres, les détoxs, les substituts et j’en passe !)

Je le comprends, quand on est mal, on est prêt à tout pour reperdre du poids, prêt à essayer le truc nouveau, et puis on redescend vite.

Tant que ça n’a pas de sens pour vous, tant que vous le faites parce que ça marche sur les autres, parce que ça va vite, parce qu’un tel ou un tel en fait la pub et bien désolée de vous dire que là aussi se sera un échec.

Le faire pour vous, pour retrouver du confort et du bien-être, ça c’est la meilleure des choses, pour VOUS !

Mon objectif premier n’est pas la perte de poids, et oui vous me direz pour une diététicienne c’est bien dommage =) si on fait la course à la perte de poids, on se restreint, on se mets des barrières et du coup on reste sur le cycle de « je perds et je reprends ». Et pour moi, là c’est un échec.

 

Mon boulot et de vous « apprendre » ou « réapprendre » à manger bon, sain, varié, avec des plaisirs, sans culpabilité et l’idéal même sans balance ! Juste se réapproprier ses sensations, prendre le temps de s’écouter, prendre le temps de se poser. Pensez à mettre de la couleur, faire de chouettes assiettes, découvrir de nouveaux aliments...

Les régimes ne font que renforcer votre croyance qu’il faut faire du strict et sans plaisir pour perdre du poids, par exemple le fameux jambon salade (qui me fait mal aux oreilles dès que je l’entends =) ) ou viande blanche et légumes bouillis et bien d’autres encore !

 

Effectivement, au fur et à mesure, on se lasse, on a tendance à tourner toujours autour des mêmes aliments, de faire les courses limite en mode « pilote automatique », la routine, la rengaine, les goûts de chacun et on se perds dans tout ça.

 

Pour qu’une perte de poids soit durable, vous devez juste accepter de casser vos croyances, et de sortir de votre zone de confort. La perte sera durable si cela est fait correctement, si cela est fait en « accord » avec vous-même et aussi si cela a du sens pour vous !

Remettez-vous au centre de votre vie et écouter vos besoins pas ceux des autres.